skip to Main Content
Comment transformer ses peurs en tremplin

Comment transformer ses peurs en tremplin

Notre fille a eu une vraie crise de panique lors de notre dernière visite chez le dentiste. Tout semblait la terroriser, du goût de l’anesthésiant, au bruit de la chaise. Dentiste, parents et grand frère confondus, nous tentions tous de la rassurer en lui démontrant que ses peurs étaient injustifiées. Avec le recul, je me rends compte que nous mettions uniquement l’accent sur ses peurs. Plutôt que de la rassurer, elle ne faisait que pleurer davantage. Nous étions dans la logique intellectuelle, tandis qu’elle affrontait un raz-de-marée d’émotions. Un vrai dialogue de sourd!

Revenue à la maison avec ses caries en bouche, il est évident que l’expérience du dentiste sera à revivre prochainement. Comment l’aider? Je me suis rappelé comment surmonter ses peurs a bien peu à voir avec les peurs elles-mêmes. C’est plutôt sur les forces intérieures qui permettent de les dépasser qu’il faut miser pour s’en sortir. Peu importe la peur dont il est question. Cela m’amène donc à parler d’une grande passion dans ma vie : les héros! Pas les superhéros, non, juste les héros tout courts. Ordinaires, tout comme vous et moi.

Mon préféré de tous est Frodon, de la fabuleuse histoire du Seigneur des anneaux. Il mène une vie tranquille et agréable jusqu’à ce qu’il se retrouve à hériter de l’anneau maléfique qu’il doit absolument détruire. Évidemment, cette tâche est difficile à faire et Frodon se dit souvent que s’il n’avait pas hérité de l’anneau, il n’aurait pas à vivre toutes les difficultés qu’il affronte lors de son dangereux périple.

En bref, une histoire classique de héros involontaire!

Gandalf, le sage magicien de l’histoire, apporte un éclairage intéressant sur le rôle de héros involontaire de Frodon. Alors que ce dernier lui confie souhaiter que l’anneau ne soit jamais venu à lui, il lui répond à peu près ceci : « Oui, c’est vrai que ce n’est pas facile, mais c’est comme cela! Tout ce que tu as à décider réellement, c’est quoi faire du temps qui t’ait donné ».

Ainsi, le moment de l’obturation de ses caries sera-t-il pour ma fille un moment horrible, baigné de larmes et de cris, ou plutôt une occasion d’éprouver son courage et de démontrer sa maîtrise intérieure? Bref, un moment de sa petite histoire personnelle dont elle se rappellera plus tard comme la fois où elle a été vraiment courageuse afin de dépasser ses peurs? Cela deviendra-t-il un moment dans lequel elle ira puiser une force intérieure quand se présenteront des épreuves plus grandes?

Faire preuve de compassion n’est pas toujours un cadeau à faire, car cela prive l’autre d’aller chercher ses ressources intérieures si précieuses. Oui, on peut comprendre, mais pas de là à encourager le comportement de victime.

On est tous comme Frodon. Au lieu d’un anneau à détruire, on a une montagne personnelle à gravir. Qu’est-ce qu’on peut faire, avec les ressources qu’on a, pour faciliter l’escalade de cette montagne-là? C’est cela qui est entre nos mains.

Geneviève

vie-epanouie_900x300_fondblanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOLETTRE

En soumettant ici vos informations, vous recevrez chaque semaine par courriel nos trucs et autres nouvelles.
Courriel
Prénom
Nom de famille
Back To Top