skip to Main Content
Le temps de la gratitude

Le temps de la gratitude

Octobre est synonyme de quoi, pour vous ?

Vous nommerez peut-être l’incontournable Halloween avec ses bonbons et ses déguisements. Ou l’arrivée de l’automne, avec ses couleurs rougeoyantes, ses journées plus courtes et sa pluie froide. Pour moi, voir surgir octobre me rappelle que ma fête préférée, l’Action de grâce. Un peu rétro, pour ne pas dire démodée, cette fête se limite pour plusieurs Canadiens à n’être qu’un jour férié qui allonge agréablement la fin de semaine.

Pourtant, pour moi, cette fête a un tout autre sens. Deux sens en fait. Tout d’abord, je trouve extraordinaire qu’il y ait une fête officielle du “merci”, du moins,  en Amérique du Nord. Au départ, ce “merci” concernait les récoltes et au sens plus large, la générosité de la terre et tous ses artisans qui contribuent à nous nourrir durant le reste de l’année. Mais le “merci” peut être élargi à toute l’abondance dont nous jouissons et pour laquelle nous oublions si souvent d’exprimer notre gratitude. Le fait d’avoir un corps capable de voir la beauté d’un arbre, de caresser la peau d’un bébé et de croquer une pomme qu’on vient de cueillir. La joie d’avoir des amis qui prennent de nos nouvelles, de l’épicier qui nous sourit, de notre chat qui ronronne de bonheur sur nos genoux. Le plaisir de pouvoir consacrer son énergie à une cause qui nous tient à cœur. La liste des mercis possibles est infinie.

Pour ma part, ceci m’amène au deuxième sens qu’a la fête de l’Action de grâce : il s’agit d’une sorte de porte qui marque le passage vers l’intérieur. L’intérieur de ma maison, c’est sûr, avec ce froid qui s’installe dehors et qui me pousse au chaud pour plusieurs mois. Et l’intérieur de moi. Cette fête devient comme un rappel que pour donner, il faut recevoir, que pour briller, il faut alimenter le feu.

Ainsi, à l’Action de grâce, je replie symboliquement mon énergie vers moi-même, pour m’assurer de recevoir tout ce dont j’ai besoin afin d’être capable de donner inconditionnellement. Bref, pour faire circuler l’amour le mieux possible. L’Action de grâce me rappelle que je ne suis qu’un simple relais qui, pour bien fonctionner, doit être capable de recevoir l’abondance infinie de l’univers afin d’être capable de la transmettre à mon tour sur cette terre.

Bonne Action de grâce à vous tous!

Avec toute ma gratitude,

Geneviève

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOLETTRE

En soumettant ici vos informations, vous recevrez chaque semaine par courriel nos trucs et autres nouvelles.
Courriel
Prénom
Nom de famille
Back To Top