skip to Main Content
Comment reprogrammer votre cerveau pour avoir une alimentation équilibrée

Comment reprogrammer votre cerveau pour avoir une alimentation équilibrée

Ma mère m’a raconté une petite histoire. Il y a bien longtemps, elle aurait vendu son âme pour des brioches à la cannelle, et elle en a mangé des quantités! Puis, sa vie a pris un tournant radical à cause de la maladie cœliaque, et elle a dû renoncer à plusieurs de ses plats favoris, dont les brioches à la cannelle.

Aujourd’hui, les produits sans gluten sont partout, et elle a été aux anges de trouver des brioches à la cannelle au supermarché. Elle en a donc acheté plusieurs, emballée de pouvoir enfin mordre dans une brioche bien chaude et sucrée après tant d’années. Rapidement, elle les met au four, surveillant avec anticipation sa fournée, humant le parfum enivrant de la cannelle chaude, pour enfin croquer à belles dents dans sa pâtisserie.

Et, et, et ? Et rien! Ce n’était finalement pas très bon.

J’ai trouvé l’histoire très intéressante. J’ai vécu à plusieurs reprises la même expérience. Mon cerveau se rappelle comme si c’était hier du plaisir que j’éprouvais en mangeant une paparmane (sorte de bonbon rose à la menthe très populaire auprès des grands-parents de mon enfance, et probablement encore aujourd’hui!), un fizzy (paille contenant de la poudre sucrée) ou un fudge glacé au chocolat. Quand je pense à une de ces sucreries maintenant, mon cerveau explose d’endorphines de plaisir, uniquement à partir de ces souvenirs.

Mon palais, lui, dit « bof ». Et même « berk»!

Pourquoi? Tout simplement parce que j’ai opéré une révolution alimentaire. Aujourd’hui, j’ai une alimentation équilibrée,composée essentiellement d’aliments sains. Il y a moins de 10 ans, j’étais encore accro aux biscuits au chocolat. Encore aujourd’hui, si j’en prends 1, j’en prends 10. Pourtant, je n’en mange jamais parce que ça n’entre pas à la maison. Je me fais plaisir, oui! Souvent même! Mais avec des gâteries santé, la plupart du temps. Ce qui fait que mes habitudes ont été complètement modifiées.

Une équipe de chercheurs de l’université de Californie à Irvine travaille actuellement à un protocole de reprogrammation des souvenirs. Ils arrivent à modifier le souvenir que nous avons d’aliments malsains pour le rendre désagréable, à l’aide de questionnaires exhaustifs sur l’alimentation durant l’enfance. Les résultats semblent très encourageants! Imaginez qu’un jour il soit possible d’aller se faire reprogrammer pour être prédisposé à aimer les aliments sains! Une vraie révolution alimentaire!

En attendant ce moment, il reste la possibilité de choisir soi-même de transformer ses habitudes et d’opter pour une alimentation équilibrée. Ce qui marche pour moi, c’est la substitution.

J’ai remplacé les sucreries par du chocolat fait maison, à base d’huile de coco, de beurre de cacao, de sirop d’agave et de cacao en poudre. J’ai remplacé les barres chocolatées par des boules d’énergie à base de fruits séchés et de noix. J’ai remplacé les croustilles par du popcorn fait à partir de maïs en grain. Je ne me prive jamais de rien, je remplace!

En 2 ans, sans me forcer j’ai ainsi perdu les 10 kg en trop que je traînais depuis mes années de maîtrise et je suis en BIEN meilleure santé. Et quand je « sévis » à un de mes petits pêchés, comme les biscuits au chocolat, je me dis « oh well, c’était bon ça! ». Mais mon corps n’apprécie plus vraiment cette nourriture malsaine et me le fait payer assez cher. C’est donc très facile de revenir à mes bonnes habitudes! Plutôt que de me culpabiliser, je m’amuse de mes écarts passagers. La vie est bien trop courte pour se taper sur la tête!

Et vous, quels sont vos astuces pour avoir une alimentation équilibrée?

Marie-Josée

Marie-Josée Boudreau

Co-fondatrice de Bonheur en vrac, Marie-Josée assure la direction générale de l’entreprise ainsi que le rôle d’éditrice en chef. Ayant travaillé 10 ans pour le magazine Protégez-Vous où elle a fait de nombreuses évaluations scientifiques de produits de consommation, elle a acquis une riche expérience communicationnelle complétée par des certifications en marketing d’attraction. Elle est également spécialiste de gestion de qualité et de processus (normes ISO), ayant assuré le poste de directrice qualité pour un laboratoire de tests. Grâce à ses expériences, autant scientifique que communicationnelle dans divers médias, et aussi par son approche pragmatique découlant de sa formation en ingénierie, Marie-Josée rend accessibles et concrets des sujets complexes qui touchent le bien-être, la consommation responsable, le marketing web et les enjeux du bonheur en famille et en tant que chef de microentreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

INFOLETTRE

En soumettant ici vos informations, vous recevrez chaque semaine par courriel nos trucs et autres nouvelles.
Courriel
Prénom
Nom de famille
Back To Top